Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 08:52

🇫🇷
Toute l’équipe de la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob est heureuse de vous convier aux expositions de la rentrée !

Retrouvez-nous du 07 au 12 septembre, à la galerie Etienne de Causans, au 25 rue de Seine 75006 Paris dans le cadre du Parcours des Mondes et du 09 au 12 septembre, sur le stand F10 d’Art Paris, au Grand Palais Éphémère - Avenue Pierre Loti, 75007 Paris

🇬🇧
The gallery Arts d' Australie • Stéphane Jacob is pleased to invite you to his new exhibitions from September 7 to 12th at 25 rue de Seine 75006 Paris: Opening on Tuesday September 7 from 11 a.m. to 9 p.m. - from Wednesday 8 to Sunday 12 September from 11 a.m. to 7 p.m. and from September 9 to 12th, on the stand F10 from Art Paris Art Fair, at the Grand Palais Éphémère - Avenue Pierre Loti, 75007 Paris
 

 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 12:00
Nouvelle édition - les jeudis de l'art aborigène

Nouvelle édition - les jeudis de l'art aborigène

En 2021, la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob vous propose un nouveau RDV virtuel!


Les " JEUDIS DE L'ART ABORIGENE ", c'est une conférence en ligne gratuite, consacrée à l'art aborigène d'Australie, chaque premier jeudi du mois !


Ces visioconférences animées par Stéphane Jacob-Langevin sont des formats thématiques, suivis d'un temps d’échange. L'occasion de s'évader dans le Temps mythique du rêve et d'apprivoiser les oeuvres d'artistes aborigènes et insulaires du détroit de Torres.

LE PROGRAMME :

Jeudi 04 Février 2021 - Voyage au Temps du Rêve

12 h - 13 h : Introduction à l’art aborigène (1 heure)
18 h - 19 h : Introduction à l’art aborigène (1 heure)

Jeudi 4 Mars 2021 - Cartographier le Monde : la Peinture du Désert


12 h - 13 h : La peinture du Désert (1 heure)
18 h - 19 h : La peinture du Désert (1 heure)

Jeudi 01 Avril 2021 - L’Abstraction lyrique d’Abie Loy Kemarre


12 h - 12 h 30 : Abie Loy Kemarre (30 min)
18 h - 18 h 30 : Abie Loy Kemarre (30 min)

Jeudi 06 Mai 2021 - Dennis Nona & la Gravure du Détroit de Torres (Visioconférence reportée)


12 h  - 12 h 30 : Dennis Nona (30 min)
18 h  - 18 h 30 : Dennis Nona (30 min)

Jeudi 03 Juin 2021 - Les Ghostnets & la Protection des Océans (Visioconférence annulée)

12 h - 12 h 30 : Les Ghostnets (30 min)
18 h - 18 h 30 : Les Ghostnets (30 min)

Jeudi 01 Juillet 2021 - Les Esprits de la Terre d'Arnhem (Visioconférence annulée)

12 h - 12 h 30 : Les sculptures Mimihs et les écorces (30 min)
18 h - 18 h 30 : Les sculptures Mimihs et les écorces (30 min)

Inscrivez-vous dès maintenant, en précisant le jour et l’horaire* de la conférence à laquelle vous souhaitez participer : sj@artsdaustralie.com

*Pour permettre au plus grand nombre de suivre ce cycle de visioconférences, nous organisons la même conférence à deux horaires de la journée. Nous vous demanderons donc de choisir un créneau horaire par date.

Merci de noter qu'aucun enregistrement ou replay de ces visioconférences ne seront disponibles.

Partager cet article
Repost0
28 août 2018 2 28 /08 /août /2018 15:11
Documentaire, alick Tipoti, Badu Island, Laurie Nona
Documentaire sur le détroit de Torres

ISLAND STORIES: LISTENING TO THE PEOPLE OF THE TORRES STRAIT

Dans le cadre de l'exposition sur les artistes du détroit de Torres présentant le travail d'Alick Tipoti et de Ken Thaiday Snr., découvrez le documentaire réalisé par Phil Cairney à voir sur VIMEO

+ d'info sur l'exposition

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 12:24
Sculpture aborigène
AUSTRALIE : LA DÉFENSE DES OCÉANS - L'ART DES GHOSTNETS

à l'UNIVERSITÉ DE GENÈVE, du 8 novembre 2017 au 12 janvier 2018
+ d'info

Lire l'article de la Tribune de Genève

Partager cet article
Repost0
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 15:04

L'art aborigène contemporain sera de nouveau à l'honneur sur le stand de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob qui présentera plus de 80 oeuvres.

Du jeudi 30 mars au dimanche 2 avril

Art Paris Art Fair 2017
Grand Palais - Paris 8ème
Stand A2

Horaires :
Jeudi 30 mars de 11h30 à 20h
Vendredi 31 mars de 11h30 à 21h
Samedi 1 avril de 11h30 à 20h
Dimanche 2 avril de 11h30 à 19h

Voir un aperçu des oeuvres (catalogue en ligne)

+ d'info sur le site d'Art Paris Art Fair

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 10:40

Valérie Apiou a rencontré Stéphane Jacob - expert en art aborigène - sur son stand d'Art Elysées Art & Design afin de parler d'art et de peinture aborigène.

Voir la vidéo sur le site d'Arte

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 11:36

Arts d'Australie • Stéphane Jacob & Art and Tracks

Vous invitent à l'exposition

L'empreinte de l'art.
Peintures, gravures et sculptures des Aborigènes d'Australie

Au LOFT 4.40
4 rue de la Quarantaine
69005 LYON

du 18 au 29 octobre 2016
tous les jours de 10h à 19h

Conférence de Stéphane Jacob le mercredi 26 octobre à 19h suivie d'un pot

 

Télécharger le communiqué de presse (+ d'info, conférences, vernissage, etc.)

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 14:03
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 14:51
(c) Photo : Jacques Tomasini

(c) Photo : Jacques Tomasini

TABA NABA : Jidirah la baleine, une sculpture en ghostnet à Monaco

Dans le cadre de l'exposition

"Australie : la défense des océans au coeur de l'art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres"

Venez admirer jusqu'au 30 septembre 2016 "Jidirah la baleine" dans la salon Albert 1er du musée océanographique de Monaco.

La baleine franche australe est le totem du clan Mirning dont l’histoire est contée par trois sœurs : Dorcas, Elma et Verna (propos recueillis par Pam Diment).


« Jidirah la Baleine entra dans le sol et se débarrassa de sa peau pour devenir un serpent.
Celui-ci fit un voyage souterrain, passa dans des cavernes et des tunnels sous la plaine de Nullarbor (Australie-Méridionale). Vous pouvez parfois entendre le souffle de la baleine à travers les trous qu’elle a créés. Lorsque Jidirah est dans les grottes, elle devient Gamba, le grand serpent qui voyage sous la plaine de Nullarbor et bien au-delà. “Jidirah et Gamba sont le même être”. Le paysage a été créé pendant le Temps du Rêve mais les créatures de cette époque de la Création sont toujours présentes et font partie
de la vie des Aborigènes. Dorcas explique l’importance de la présence de la baleine dans la Grande Baie australienne.
À ce titre Jidirah/Gamba a été indispensable à la formation des galeries souterraines.
Ces sites sacrés sont des endroits d’une grande importance pour le peuple Mirning qui vit dans la région de Nullarbor. Les peintures de Verna décrivent les déambulations de Jidirah venue de l’océan Austral jusqu’aux plaines arides de Nullarbor. »


Cette oeuvre a été réalisée avec l’assistance de Jessica Viersma, coordinatrice de Yalata Women et des rangers de Yalata qui ont collecté les débris marins.
Un atelier de Tjutjuna Arts and Culture (septembre 2014) coordonné par Pam Diment, directrice du Centre d'art.
Facilité par Ananguku Arts & Ghost Net Arts Projects - Sue Ryan et Gina Allain Initié et sponsorisé par Alinytjara Wilurara Natural Resources et Ananguku Arts Projet subventionné par l'Australia Council for the Arts, Arts South Australia & the Indigenous Visual Arts Industry Support Programme

Voir la page dédiée à cette oeuvre

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 15:30

Copyright: Lynnette Griffiths/Erub Arts

This exhibition - curated by Stephane Jacob in association with Suzanne O'Connell, coordinator in Australia - is part of a larger one and will be entirely dedicated to the creation and presentation of six monumental contemporary installations by seventy major Aboriginal and Torres Strait Islander artists to be displayed in six key positions in and around the Museum. These works are testament to one of the worst dangers of our century, specifically the threat of pollution that is endangering marine biodiversity and food. Indigenous people of Australia deal with the effects of global warming and pollution in their daily lives, in particular the "death nets" created by macro-waste such as discarded fishing nets and floating plastics. The Torres Strait channel situated at the eastern tip of Australia, and the shores of Queensland are particularly affected by this increasing pollution. Like land mines, these nets go on killing long after their initial use is over.

It is by far the most complete and ambitious project ever undertaken on this subject by Australian Indigenous artists in Europe. The international reputation for excellence enjoyed by the Oceanographic Museum of Monaco and its world famous aquarium will significantly increase the resonance and reach of this project. The partnership developed with the Musée des des Confluences in Lyon will further enhance the strength of the message.

The artists address these environmental issues with humour and subtlety. The exhibition has been created as a virtual fairy tale, a story of enchantment; the monumental size of the work will create for visitors, a sensation of being transported into Alice’s Underwater Wonderland.

Visitors to the famous Rock of Monaco will be welcomed by a playful group of Bagu sculptures - made by artists from Girringun Aboriginal Art Centre - that will dominate the Museum’s forecourt. Behind them, three monumental mud crabs by Brian Robinson will climb the facade as if taking over the Museum‘King Kong’ style. Explanatory bi-lingual labels will clearly identify the artworks and artists who created them, as well as provide their totemic meanings. Special attention will be given to didactic information made available for children. This theatrical display, accessible to all, will welcome 500,000 visitors to the Oceanographic Museum during the summer period, before they continue their visit inside the building.

On entering the Museum, the public will be welcomed by a magnificent sculpture of a dugong – once thought to be the origin of the fabled mermaid – made by Alick Tipoti and placed at eye level, creating an immediate intimacy with this emblematic sea creature and important totemic figure for Aboriginal and Torres Strait Islander peoples.

Beyond the entrance, visitors will be lead into one of the most dramatic spaces of the Museum, the Hall of Honour with its imposing statue of H.S.H. Albert I and the stunning sea creature crystal chandelier hanging in the middle of the room. Here, sculptures of turtles, sharks, crocodiles, dugongs and a gigantic whale will swim with a colourful school of fish against the sublime views of the Mediterranean Sea in the background. A canoe woven from abandoned fishing nets is a symbolic reminder of what is destroying these sea creatures in huge numbers. These works were created by artists of Erub Arts, Pormpuraaw Art & Culture Centre et Ceduna (Tjutjuna).

As visitors reach the first floor landing they will find the enormous, magnificent composition of headdresses (‘Dhari’) waiting for them and created by Ken Thaiday. The main Dhari, over six meters high, frames the main doorway and access to the next section of the exhibition. On either side of this door two Dhari (3m50) that mirror each other.

As a climax to the exhibition, the visitor is then invited to proceed up to the Terrace that, on one side, overlooks the city of Monaco and the grand rock formation that surrounds the Principality, and on the other, offers a breathtaking view over the Mediterranean sea from the French Riviera to the coastline of Italy. Here will lie one of the largest works ever made by an indigenous artist, Alick Tipoti: a670 square meter sea turtle made of dozens of sea creatures, the same that children and their parents will have discovered in the Museum’s collections. The full body of the turtle will be visible from the air for those flying over the Museum. It will be the landmark of the Museum for 2016, a year in which the Oceanographic institute’s scientific programs will focus on the ‘Ambassador of the Sea’: the Sea Turtle.

Bon Voyage!

With the support of the Australian Embassy (Paris), the Australian Business in Europe, Tea Dietterich (2M Europe), Julia King & Joël Hakim (Sydney) and Béatrice Hedde (Paris). We'd like to thank for their geenrosity METROPOLE Gestion (Bagu project) ; Judith and Bruce Gordon (Sydney, Australie) & Myriam Boisbouvier-Wylie and John Wylie (Melbourne - Australia), «Ghost Nets» project.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • : Stéphane Jacob, diplômé de l'Ecole du Louvre, spécialiste de l'art australien contemporain, expert C.N.E.S. en art aborigène, a créé en 1996 la galerie Arts d'Australie · Stephane Jacob en France à Paris dans le XVIIe arrondissement. Expert en art aborigène. Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.) - Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art - Officier honoraire de l’Ordre d’Australie Retrouvez-nous sur www.artsdaustralie.com
  • Contact

Recherche

Liens