Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 12:00
Nouvelle édition - les jeudis de l'art aborigène

Nouvelle édition - les jeudis de l'art aborigène

En 2021, la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob vous propose un nouveau RDV virtuel!


Les " JEUDIS DE L'ART ABORIGENE ", c'est une conférence en ligne gratuite, consacrée à l'art aborigène d'Australie, chaque premier jeudi du mois !


Ces visioconférences animées par Stéphane Jacob-Langevin sont des formats thématiques, suivis d'un temps d’échange. L'occasion de s'évader dans le Temps mythique du rêve et d'apprivoiser les oeuvres d'artistes aborigènes et insulaires du détroit de Torres.

LE PROGRAMME :

Jeudi 04 Février 2021 - Voyage au Temps du Rêve

12 h - 13 h : Introduction à l’art aborigène (1 heure)
18 h - 19 h : Introduction à l’art aborigène (1 heure)

Jeudi 4 Mars 2021 - Cartographier le Monde : la Peinture du Désert


12 h - 13 h : La peinture du Désert (1 heure)
18 h - 19 h : La peinture du Désert (1 heure)

Jeudi 01 Avril 2021 - L’Abstraction lyrique d’Abie Loy Kemarre


12 h - 12 h 30 : Abie Loy Kemarre (30 min)
18 h - 18 h 30 : Abie Loy Kemarre (30 min)

Jeudi 06 Mai 2021 - Dennis Nona & la Gravure du Détroit de Torres (Visioconférence reportée)


12 h  - 12 h 30 : Dennis Nona (30 min)
18 h  - 18 h 30 : Dennis Nona (30 min)

Jeudi 03 Juin 2021 - Les Ghostnets & la Protection des Océans (Visioconférence annulée)

12 h - 12 h 30 : Les Ghostnets (30 min)
18 h - 18 h 30 : Les Ghostnets (30 min)

Jeudi 01 Juillet 2021 - Les Esprits de la Terre d'Arnhem (Visioconférence annulée)

12 h - 12 h 30 : Les sculptures Mimihs et les écorces (30 min)
18 h - 18 h 30 : Les sculptures Mimihs et les écorces (30 min)

Inscrivez-vous dès maintenant, en précisant le jour et l’horaire* de la conférence à laquelle vous souhaitez participer : sj@artsdaustralie.com

*Pour permettre au plus grand nombre de suivre ce cycle de visioconférences, nous organisons la même conférence à deux horaires de la journée. Nous vous demanderons donc de choisir un créneau horaire par date.

Merci de noter qu'aucun enregistrement ou replay de ces visioconférences ne seront disponibles.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 14:51
Dennis NONA, "Sesserae", linogravure, L : 200 x H : 112 cm, 2004

Cette linogravure magistrale fait partie des collections du musée des Confluences (Lyon). Voici la description de l'histoire sacrée qu'elle nous comte.

L’histoire de Sesserae transformé en oiseau « Willy Bergeronnette » et celle des droits de pêche claniques est racontée par le clan Wakiad de l’île de Badu. C’est une présentation abstraite et onirique qui nécessite l’intervention d’un narrateur pour bien comprendre le sens du conte et ses implications dans la culture du Détroit de Torres.

Cette histoire nous fait découvrir Willy Bergeronnette en nous contant la transformation d’un homme en un oiseau effronté et rusé, qui n’aime pas partager avec les autres. Mais ce conte explique également comment les insulaires du Détroit de Torres ont reçu le don d’attraper et de cuire le dugong (sorte de lamantin), et aussi de construire un « nath » - une plate-forme de pêche érigée en mer sur les lits d’algues dont les dugongs se nourrissent.

Du point de vue artistique, cette estampe est dense et les protagonistes clefs de cette légende sont représentés graphiquement comme des acteurs individuels, discrètement ébauchés et comme tissés entre eux pour former un motif visuel fascinant.

Sesserae, le personnage central de cette histoire, est un jeune membre de la tribu Tulu vivant tout seul sur une île, poursuivi par les hommes du clan voisin qui veulent savoir comment il réussit à être si heureux et si bien nourri. Il a découvert comment pêcher avec succès le très convoité poisson « dugong » et ces hommes veulent lui voler son secret.
 
L’histoire de cette chasse à l’homme et de la transformation de Sesserae en « Willy Bergeronnette » nous est contée à travers cette oeuvre qui dépeint soigneusement différents chapitres de la poursuite, utilisant différentes parties de l’image – de gauche à droite - pour narrer les épisodes distincts de cette légende. Les références mentionnées dans ce conte incluent le monde surnaturel dans lequel Sesserae vit - Nona représente les crânes des parents de Willy qu’il consulte pour avoir des conseils. En examinant bien l’estampe, il est également possible de voir nombre d’autres éléments de ce conte qui apparaissent sous la forme de motifs locaux complexes : le filet de pêche, les lances et les cordes, les dugongs, les fours à cuire, le camp de pêche, les chiens guerriers, les oiseaux, les conques et la bergeronnette sont soigneusement détaillés. Dennis Nona utilise de douces tonalités de bleu pour délinéer la mer, de l’orange pour mettre en valeur le four à cuire le dugong, et un marron pâle pour indiquer l’endroit où les épisodes terrestres de l’histoire prennent place. Tous les personnages sont imprimés en un noir dense renforçant ainsi les détails représentant les yeux, la tête et l’intérieur des poissons. D’ailleurs, à propos de son œuvre, Nona dit : « Je dessine toujours en dernier les yeux car ils me distraient s’ils sont faits avant ».

Cette estampe fait partie des collections du musée des Confluences (Lyon), de la National Gallery of Australia (Canberra), de la Queensland Art Gallery (Brisbane) et du Museum of Contemporary Art (Sydney).

Retrouvez une description détaillée, image par image, de cette oeuvre magistrale en cliquant ici.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 10:28
Une oeuvre monumentale de l'artiste australien Dennis Nona est exposée à la Royal Academy of Arts de Londres

Nous sommes fiers d'annoncer la présence d'une oeuvre monumentale de Dennis Nona dans l'exposition "Australia" qui se tient à Londres à la Royal Academy of Arts.

"Australia" est la plus grande exposition jamais dédiée à l'art australien en Grande-Bretagne. Y sont réunies plus de 200 œuvres phares des plus grands artistes australiens aussi bien aborigènes (Rover Thomas, Clifford Possum Tjapaltjarri, Emily Kame Kngwarreye, Dorothy Napangardi, etc.) qu'occidentaux (Sidney Nolan, Rosalie Gascoigne, Arthur Boyd, GW Bot, William Robinson, etc.).

C'est "Mutuk" de Dennis Nona qui a été choisie pour cette exposition. Nous avions présenté cette estampe aux dimensions monumentales (513 x 216 cm) à l'ambassade d'Australie à Paris en 2011 puis au musée d'art et d'histoire de Rochefort dans le cadre de l'exposition monographique dédiée à Dennis Nona (voir les photos de l'exposition ici).

Pour plus d’informations et photographies sur cette oeuvre, cliquez ici.

Pour voir toutes les oeuvres de Dennis Nona, cliquez ici.

Pour accéder au site dédié à l'exposition de la Royal Academy of Arts, cliquez ici.

Dennis Nona est reconnu dans le monde comme le plus grand artiste vivant originaire du Détroit de Torres dans le Queensland.

Né sur l'île de Badu en 1973, il apprit dans son enfance l'art traditionnel de la sculpture sur bois. Il s'est peu à peu perfectionné dans cette technique, à l’origine de ses linogravures, de ses eaux-fortes et de ses sculptures superbes et complexes, créées depuis le début de sa carrière artistique en 1989.

On peut admirer ses oeuvres dans les principales collections australiennes ainsi que dans plusieurs importantes institutions étrangères : le musée des Confluences de Lyon, le British Museum et le Victoria and Albert Museum de Londres, la King Abdullah University of Science & Technology en Arabie-Saoudite, le National Museums Scotland à Edimbourg, le Museum of American Indian Arts aux Etats-Unis, le Machida Graphic Arts Museum, Tokyo, le musée d'art et d'histoire de Rochefort, le musée d'art aborigène "La grange" en Suisse, etc.

Dennis Nona est l'un des pionniers de la linogravure dans les îles du Détroit de Torres. Il sait donner une forme visuelle frappante aux vieux mythes de son île et du Détroit de Torres dans son ensemble, légendes jusque-là transmises par les récits oraux et par les danses. Son mode de narration est plus graphique. Au lieu de se fonder sur une seule image comme l'art traditionnel des insulaires du Détroit de Torres, il en combine plusieurs, selon la pratique des Aborigènes du continent australien. Il peut ainsi relater une histoire entière dans une seule oeuvre, en réunissant tous les personnages et tous les événements.

Dennis Nona est représenté en France par la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob.

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • : Stéphane Jacob, diplômé de l'Ecole du Louvre, spécialiste de l'art australien contemporain, expert C.N.E.S. en art aborigène, a créé en 1996 la galerie Arts d'Australie · Stephane Jacob en France à Paris dans le XVIIe arrondissement. Expert en art aborigène. Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.) - Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art - Officier honoraire de l’Ordre d’Australie Retrouvez-nous sur www.artsdaustralie.com
  • Contact

Recherche

Liens