Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 17:17
Artistes de la communauté d'Erub Arts
Artistes de la communauté d'Erub Arts

Copyright: Lynnette Griffiths/Erub Arts

Exposition "Australie : La défense des océans au cœur de l’art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres"

Du 22 mars au 30 septembre 2016, l’art aborigène et océanien sera mis à l’honneur à travers une exposition majeure sur le thème des océans et de l’eau au Musée océanographique de Monaco.
Le mardi 22 mars 2016 : inauguration par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.

Trois expositions seront présentées conjointement. Stéphane Jacob – expert en art aborigène – sera le commissaire de l’exposition « Australie : La défense des océans au coeur de l’art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres », en association avec Suzanne O’Connell, coordinatrice en Australie.

Les thématiques abordées dans cette exposition événement seront les suivantes :
• Océans
• Biodiversité
• Préservation de l’environnement
• Alimentation durable
• Recyclage
• Transmission culturelle et patrimoniale

« Australie : La défense des océans au coeur de l’art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres » sera entièrement dédiée à la création et à la présentation de six installations monumentales créées par soixante-dix artistes majeurs aborigènes et insulaires du détroit de Torres. Elles seront présentées dans six lieux emblématiques, à l’intérieur et à l’extérieur du musée.

Ces œuvres mettront l’accent sur l’un des plus gros périls de notre siècle, à savoir la menace portée par la pollution sur la biodiversité marine, et donc sur notre propre survie. Les peuples indigènes d’Australie doivent faire face quotidiennement aux conséquences du réchauffement climatique et à la pollution, en particulier celle des « filets fantômes ou ghost nets » (filets de pêche abandonnés) et aux morceaux de plastiques flottants. Le détroit de Torres, à la pointe nord de l’Australie, ainsi que les rivages du Queensland le long desquels s’étend la célèbre Grande barrière de corail, sont particulièrement touchés par cette pollution. Tout comme les mines terrestres, ces filets continuent de tuer bien après leur rejet dans la mer.

L’exposition donnera la parole aux artistes aborigènes et insulaires du détroit de Torres qui, à travers leurs œuvres, lancent un cri d’alarme contre la pollution des océans. C’est de loin le projet le plus ambitieux et le plus complet jamais entrepris par les artistes indigènes australiens hors d’Australie. La réputation internationale du musée océanographique de Monaco et son aquarium connu à travers le monde donnera d’autant plus de force à ce message.

Loin d’avoir une approche mortifère de ces problèmes environnementaux, les artistes ont choisis de les traiter avec humour et subtilité. Le déroulement de l’exposition a été conçu comme un conte de fée. La taille monumentale des œuvres donnera aux visiteurs la sensation d’être propulsés dans le monde poétique d’ « Alice au Pays des Merveilles ».

Les visiteurs du célèbre Rocher de Monaco tomberont nez à nez avec un groupe de sculptures Bagu – réalisées par les artistes de Girringun Aboriginal Art Centre - placées à cinq mètres au-dessus du sol, dominant ainsi le parvis du musée. Derrières elles, trois énormes crabes créés par Brian Robinson grimperont sur la façade comme s’ils se lançaient à l’ascension du musée à la façon de King Kong.

Cette présentation théâtrale, accessible à tous, invitera les 500.000 visiteurs du musée océanographique à continuer leur visite à l’intérieur du bâtiment.

En entrant dans le musée, ils seront accueillis par une superbe sculpture de dugong créée par Alick Tipoti, placée à hauteur d’yeux, créant ainsi une immédiate complicité avec cette créature emblématique de la faune marine, si importante pour les habitants du détroit de Torres qu’ils en ont fait une figure totémique.

Passé l’entrée, le visiteur sera conduit vers le hall d’honneur et son imposante sculpture de S.A.S. Albert Ier. En arrière-plan, une superbe vue sur la Méditerranée. Ici, des sculptures de tortues de mer, requins, crocodiles, dugongs et une gigantesque baleine nageront entourés de poissons aux multiples couleurs. Un canoë fait à partir de filets de pêche abandonnés est un rappel fort de ce qui détruit les créatures marines à un rythme effrayant. Ces oeuvres ont été créées par les communautés d'Erub Arts, Pormpuraaw Art & Culture Centre et Ceduna (Tjutjuna).

Sur le palier du 1er étage, ils seront accueillis par trois gigantesques coiffes cérémonielles appelées « Dhari » , réalisées par Ken Thaiday. L’œuvre centrale de plus de six mètres de haut encadrera la porte principale et donnera accès à l’espace d’exposition suivant. De part et d’autre de cette porte, deux autres Dhari (3m50 de haut chacun) créeront un effet miroir.

La visite de cette exposition se poursuivra sur la terrasse avec sa superbe vue. D’un côté, la ville de Monaco et la formation rocheuse majestueuse qui encercle la Principauté. De l’autre côté, une vue à couper le souffle sur la Méditerranée, depuis la Côte d’Azur jusqu’aux côtes italiennes. Ici sera installée l’une des plus grandes œuvres au sol jamais réalisées par un artiste indigène, Alick Tipoti : une tortue de mer de 670 m² faite de douzaines de créatures marines, celles là même que les enfants et leurs parents auront découvertes dans les collections du musée. Cette œuvre sera visible depuis le ciel, d’où l’on pourra voir le corps complet de la tortue géante.

Chaque année l’Institut Océanographique met à l’honneur une espèce protégée, en 2016 « L’Ambassadrice des Mers » sera la tortue marine.

Un partenariat avec le Musée des Confluences à Lyon offrira à cette exposition une visibilité toute particulière.

Avec le soutien actif de l’Ambassade d’Australie en France, de l’Australian Business in Europe de Tea Dietterich (2M Europe), Julia King & Joël Hakim (Sydney) et de Béatrice Hedde (Paris).

Nous remercions pour leur générosité METROPOLE Gestion (soutien du projet Bagu) ; Judith and Bruce Gordon (Sydney, Australie) & Myriam Boisbouvier-Wylie and John Wylie (Melbourne - Australia), soutiens du projet «Ghost Nets».



Metropole Gestion

Metropole Gestion

"Australie : La défense des océans au cœur de l’art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres", à Monaco
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 16:17
Portes ouvertes

Portes ouvertes

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 15:27
Art aborigène à Art Elysées 2015
Art aborigène à Art Elysées 2015

Retrouvez les photos du stand de la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob à Art Elysées 2015 en cliquant ici.

Art Elysées 2015

tous les jours jusqu'au lundi 26 octobre 2015

Pavillons, avenue des Champs-Élysées, Paris 8e
de la place Clemenceau à la place de la Concorde
Stand 111A

tous les jours de 11h à 20h, lundi fermeture à 18h.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 11:42
"Tali", peinture aborigène sur toile
"Tali", peinture aborigène sur toile

Pour cette nouvelle édition d'Art Elysées, la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, expert en art aborigène, présentera sur son stand 111A une sélection d'oeuvres aborigènes (peintures sur toile, sculptures sur bois) provenant de centre d'art implantés dans différentes régions aborigènes.

Vous pourrez voir des sculptures Mimih, des oeuvres exceptionelles d'Abie Loy Kemarre, Ningura Napurrula, Ronnie Tjampitjinpa, Kathleen Petyarre, Lilly Kelly Napangardi, etc.

Art Elysées 2015

du jeudi 22 au lundi 26 octobre 2015

Pavillons, avenue des Champs-Élysées, Paris 8e
de la place Clemenceau à la place de la Concorde
Stand 111A

tous les jours de 11h à 20h, lundi fermeture à 18h.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 10:23
Photographies du Parcours des Mondes 2015 : art et peinture aborigène

Retrouvez les photographies de l'exposition de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob qui se tenait au 51, rue de Seine à Paris. Cliquez ici.

Cette nouvelle édition a été pour nous l'occasion de montrer pour la première fois les oeuvres de Sidney Moody, mais également les oeuvres d'Abie Loy Kemarre, Theresa Nowee, Josephine Burak, Richard Yukenbarri, Elizabeth Marks Nakamarra, Ningura Napurrula, Kathleen Petyarre, les sculptures Mimih, etc.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 16:23
Une peinture aborigène exposée au Parcours des Mondes 2015

Originaire de Balgo Hills (Australie occidentale), Sidney Moody évoque à travers ses toiles aborigènes les éléments qui constituent le Grand Désert de sable (paysages, végétaux) en bordure duquel se situe Balgo, ancienne mission catholique où furent rassemblés, dans les années 1930, les Aborigènes expulsés de leurs terres ancestrales. Comme beaucoup de peintres de Balgo, l’artiste met en scène dans ses tableaux des sites sacrés liés à sa vie, à l’histoire de son clan, ou encore aux mythes fondateurs de la culture aborigène : fonctions religieuses des lieux, exploits qui s’y sont accomplis, miracles accompagnant leur création.

Ici, c’est le site sacré de Nurti et le Rêve qui lui est lié qui sont représentés.

Retrouvez cette oeuvre sur le site de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob.

Cette oeuvre sera exposée à la galerie Seine 51 (51 rue de Seine - 75006) dont les murs seront investis par la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob dans le cadre du Parcours des Mondes , du 8 au 13 septembre 2015.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 11:33
Peinture aborigène
Peinture aborigène

La galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob vient de recevoir des oeuvres aborigènes d'Abie Loy Kemarre qu'elle lui avait commandées.

L'une de ces oeuvres a pour titre "Bush Hen Dreaming".

Abie Loy Kemarre a hérité de sa grand-mère, Kathleen Petyarre, le droit traditionnel d'utiliser le Rêve de la Poule du Bush (Bush Hen Dreaming). Cet animal, appelé aussi dinde ou outarde d'Australie (ardeotis australis), est l'esprit ancêtre d'Abie. Le nom de cet oiseau, dans la langue des Anmatyerre orientaux est ker artew.

La série des “Bush Hen Dreaming” fait référence à des cérémonies réservées aux femmes. On trouve à leur centre un cercle symbolisant le nid de la poule du bush, et des éléments de récit mettant en scène les pérégrinations de la galliforme dans sa quête de nourriture, notamment des baies d'une espèce de solanum, semblables à une sorte de raisin.

Retrouvez cette oeuvre sur le site de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob.

Retrouvez toutes les peintures aborigènes d'Abie Loy Kemarre.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 18:10
Art aborigène à la galerie ACABAS

 

ARTS D'AUSTRALIE • STEPHANE JACOB
&
ACABAS


ont le plaisir de vous annoncer la prolongation de l'exposition

"Vibrations : au coeur de l'art aborigène"
Jusqu'au samedi 7 mars

et vous convient au pot de clôture de l'exposition
samedi 7 mars 2015, de 16h00 à 19h00

à la Galerie ACABAS
7, boulevard des Filles du Calvaire
75003 Paris
Métro : St Sébastien Froissart

Visites guidées par Stéphane JACOB à la galerie ACABAS
les mercredis, jeudis et samedis
de 14h00 à 19h00.


Contact ACABAS : Xavier Taïb, +33 (0)1 42 770 330

Acabas

acabas


App

Logo blog Facebook Instagram Twitter Google+ Pinterest

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 18:21
Peinture aborigène de Lilly Kelly NAPANGARDI
Peinture aborigène de Lilly Kelly NAPANGARDI

du 12 février au 7 mars 2015
entrée libre

à la galerie ACABAS
7 boulevard des Filles du Calvaire
75003 Paris

pour + d'info cliquer ici.

L’Australie est composée de nombreux clans aborigènes qui ont chacun une culture et une langue différente mais sont unis par un même concept : le Temps du Rêve, appelé également Jukurrpa par certains Aborigènes ou même Dreaming par les anglophones.

Le Temps du Rêve est le temps mythique de la Création, lorsque des êtres sortirent de la Terre sous apparence humaine, animale ou végétale pour lui donner forme, créer le jour et la nuit, instaurer le cycle de la vie. Ce temps ne s’arrête pourtant pas à un passé révolu puisqu’il continue d’exister et englobe passé, présent et futur.
Chacune des œuvres présentée dans cette exposition est un hymne à un épisode de ce Temps du Rêve.

Riche de nombreux styles et de talents extraordinaires, l’art aborigène émerveille par la puissance vibratoire qui émane de ses œuvres.

Du désert central à la Terre d’Arnhem, des côtes du Queensland aux collines rocheuses du désert de Tanami, nous vous invitons à un voyage fascinant au cœur de l’art aborigène.

Stéphane Jacob
Diplômé de l’école du Louvre
Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.)
Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art
Signataire de la Charte d’éthique australienne “Indigenous Art Code”

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 11:06

Sorti en janvier 2015, le dernier numéro des "Collections de l'Histoire" s'intitule

"L'Australie : naissance d'une nation, des Aborigènes à l'Anzac".

Nous vous recommandons la lecture de ce numéro très bien fait qui commence avec un dossier, "L'île des Aborigènes", qui contient un entretien avec Martin Préaud, Postdoctorant SOGIP (LAIOS/EHESS) /Membre de l’équipe « anthropologie de la perception » dirigé par B. Glowczewski au Laboratoire d’Anthropologie Sociale du Collège de France. Martin Préaud est titulaire d’un doctorat de l’EHESS et d’un PhD de James Cook University en anthropologie sociale et ethnologie.

Retrouvez des oeuvres d'art aborigène en cliquant ici.

Numéro spécial de "L'Histoire" sur l'Australie et les Aborigènes
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • : Stéphane Jacob, diplômé de l'Ecole du Louvre, spécialiste de l'art australien contemporain, expert C.N.E.S. en art aborigène, a créé en 1996 la galerie Arts d'Australie · Stephane Jacob en France à Paris dans le XVIIe arrondissement. Expert en art aborigène. Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.) - Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art - Officier honoraire de l’Ordre d’Australie Retrouvez-nous sur www.artsdaustralie.com
  • Contact

Recherche

Liens