Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 07:13

Brian Robinson & Sid Bruce Short Joe

« Australie : le défense des océans »
Siège des Nations Unies, New York
du 5 au 30 juin 2017.

A l’occasion de la Conférence sur les océans qui se tient aux Nations Unies à New York du 5 au 9 juin, le Bureau des affaires maritimes et du droit de la mer des Nations Unies célébrera le 8 juin 2017 la Journée mondiale des océans.A cette occasion, Stéphane Jacob est le commissaire général de l’exposition

« Australie : le défense des océans » présentée au Siège des Nations Unies, à New York
du 5 au 30 juin 2017.
Cette exposition regroupe une installation de sculptures ghostnet créées par les artistes aborigènes de la communauté de Pormpuraaw (Queensland) mises en regard avec les oeuvres (sculpture et estampes) de Brian Robinson (artiste insulaire du détroit de Torres, Queensland).

Voir le site dédié

Voir le site dédié aux expositions de sculptures ghostnet visibles en Europe et aux Etats-Unis

Voir les sculptures ghostnet

Repost 0
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 12:07

Alick Tipoti

Une édition de la superbe sculpture de dugong "Kisay Dhangal" créée par Alick Tipoti vient d'être acquise par The Australian National Maritime Museum (Sydney).

Créée à l'occasion de l'exposition "Taba Naba" qui s'est tenue en 2016 au musée océanographique de Monaco, l'exemplaire n°1 de cette oeuvre éditée à 3 exemplaires est exposée actuellement au Musée d'Ethnographie de Genève (MEG) jusqu'au 7 janvier 2018.

Voir la vidéo de la création de cette oeuvre

Voir cette oeuvre sur le site de la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob

Alick Tipoti

(c) Photo : Michel Dagnino
Repost 0
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 14:03

Sid Bruce Short Joe

Sid Bruce Short Joe et les sculptures ghostnet : un artiste aborigène s’engage pour la défense des océans

Rencontre avec le public

Samedi 3 juin 2017 à 15h

Aquarium de Paris (jardins du Trocadéro)
5 Avenue Albert de Mun, 75016 Paris

Sid est un artiste aborigène né en 1964 non loin de Pormpuraaw (état du Queensland, Australie). Considéré par ses pairs comme un sage, Sid est respecté aussi bien pour ses connaissances érudites des légendes sacrées des différents peuples de la région que pour ses savoirs sans faille sur la faune et la flore locales.

Sid Bruce présentera au public les œuvres de l’exposition « Australie : la défense des océans » qui regroupe 28 sculptures monumentales en ghostnet réalisées à partir de débris de filets dérivant appelés « filets fantômes ».
Ces filets non biodégradables dérivent au gré des courants marins et continuent de piéger et de tuer pendant des années une faune fragilisée tout en endommageant fonds marins et récifs coralliens avant de venir s’échouer sur les plages du littoral australien.
Sid et les artistes de Pormpuraaw ont choisi de représenter des espèces dont certaines sont menacées, comme le poisson-scie qui a quasiment disparu de leur littoral, pris au piège par ces filets depuis des décennies.

Tarifs entrées :

Adultes : 20,50 €
Jeunes (13 à 17 ans) : 16 €
Enfants (3 à 12 ans) : 13 €
Enfants de – de 3 ans : gratuit
Voir tous les tarifs

Accès personnes en situation de handicap

 

Couverture

www.artsdaustralie.com/ghostnet

 

Repost 0
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 07:33

Christine Yantumba

L'artiste aborigène Christine Yantumba représente avec cette oeuvre un poisson pierre. Le poisson pierre de son nom latin Synanceia verrucosa se camoufle avec des débris de corail et d’algues, ce qui le fait ressembler à une pierre et lui donne son nom. Poisson venimeux, potentiellement mortel. On en trouve dans la zone Indo-Pacifique, notamment dans les eaux de la mer d'Arafura sur laquelle se trouve Pormpuraaw, la communauté où vit Christine Yantumba.

Voici ce qu'elle dit de ce poisson : "Quand nous tirons les filets, nous bougeons lentement les pieds dans le sable. Nous effleurons les poissons pierre le plus délicatement possible pour leur donner l’occasion de nager au loin. Nous ne mangeons pas ce poisson."

La galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob (expert en art aborigène) organise plusieurs expositions en Europe et aux Etats-Unis dédiées au mouvement artistique des sculptures ghostnet qui interpellent le public sur la pollution des océans, notamment celle causée par les débris de filets de pêche dérivants. Retrouvez ici la page dédiée.

Voir les photographies de cette exposition inédite

Aquarium de Paris

5 Avenue Albert de Mun - jardins du Trocadéro - Paris16

Jusqu'au 15 août 2017

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 08:54

Ken Thaiday

Nous sommes fiers de vous annoncer que Ken Thaiday Snr. vient de recevoir le prestigieux "Red Ochre Award" qui récompense un artiste indigène australien pour l'ensemble de sa carrière.

Au cours des deux dernières décennies, le travail de Ken a contribué à faire connaître l'art et la culture des îles du détroit de Torres en Australie ainsi que sur la scène internationale. Sa pratique artistique multidisciplinaire unique intègre l'art visuel et l'installation, la sculpture cinétique, la danse et la chanson qui s'imprègnent des paysages et des mythes des îles du détroit de Torres, en premier lieu son île natale : Erub (Darnly Island).

Ken est surtout connu pour ses extraordinaires «masques de danse» ainsi que pour ses coiffes traditionnelles Dari. Traditionnellement, les Dari étaient portées par les guerriers du détroit de Torres lorsqu'ils partaient en guerre. De ce fait, le Dari est un puissant symbole des Insulaires du détroit de Torres, il apparaît d'ailleurs sur leur drapeau et a acquis aujourd'hui le statut de symbole de paix et d'harmonie.

Son oeuvre a été exposé dans plus de 50 expositions en Australie et de par le monde. La dernière en date s'est tenue en 2016 au musée océanographique de Monaco où trois sculptures monumentales de Dari (réalisées en collaboration avec Jason Christopher) ont pu être admirées par plus de 500 000 visiteurs dans le cadre de "TABA NABA : Australie, Océanie, arts des peuples de la mer".

Quatre sculptures articulées de la collection Arts d’Australie • Stéphane Jacob seront exposées à partir du 24 juin 2017 à Berlin au musée Bei Wu, Weissensee.

Le public français peut voir les oeuvres de Ken Thaiday dans les musées suivants :

  • Musée des Confluences, Lyon
  • AC (musée d'art contemporain), Lyon
  • Centre Culturel International Jean-Marie Tjibaou, Nouvelle-Calédonie

Visionner une interview de Ken Thaiday Snr. (en anglais) filmée par Creative Cowboy

Où trouver les sculptures de Ken Thaiday ?

Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 07:40

Bourgogne Trbal Show

La galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob présentera des oeuvres d'art aborigènes pour cette deuxième édition du Bourgogne Tribal Show.

Le Bourgogne Tribal Show est la première foire commerciale internationale d’art tribal à se tenir à la campagne.

Dans un cadre champêtre, et une ambiance détendue propice à la découverte, à l’échange et à la discussion, le Bourgogne Tribal Show propose à son public une expérience résolument différente.

+ d'info (adresse, galeries présentes, etc.)

Lire l'article de Stéphane Jacob sur le Bourgogne Tribal News

BOURGOGNE TRIBAL SHOW

BESANCEUIL (SAÔNE-ET-LOIRE), FRANCE

du 25 mai au 28 mai 2017

 

Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 09:37

Sculpture aborigène

L'artiste aborigène Michael Norman représente avec cette oeuvre un mulet. Le mulet, de son nom latin le Mugilidae, peut vivre en eau douce, il remonte les fleuves et se nourrit de vers, d’algues et de crustacés. Espèce à forte valeur commerciale. On en trouve notamment dans les eaux de la mer d'Arafura sur laquelle se trouve Pormpuraaw, la communauté où vit Michael Norman.

Voici ce qu'il dit de ce poisson : "Juvéniles, on les trouve dans les vagues près du rivage. Ils sont un excellent appât et une proie recherchée des gros prédateurs comme le barramundi. Les locaux les appellent «pop-eyes» parce que leurs grand yeux dépassent de l’eau quand ils nagent en surface. »

La galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob (expert en art aborigène) organise plusieurs expositions en Europe et aux Etats-Unis dédiées au mouvement artistique des sculptures ghostnet qui interpellent le public sur la pollution des océans, notamment celle causée par les débris de filets de pêche dérivants. Retrouvez ici la page dédiée.

Voir les photographies de cette exposition indédite

Aquarium de Paris

Jusqu'au 15 août 2017

Aquarium de Paris

5 Avenue Albert de Mun - jardins du Trocadéro - Paris16

 

Repost 0
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 10:52

France 2, art aborigène

Retrouvez le reportage de Natacha Harry pour Télé Matin (France 2) sur l'exposition "Corail. Coeur de vie" qui présente notamment 28 sculptures ghostnet monumentales créées par des artistes aborigènes à partir de résidus de filets de pêche.

Voir cette vidéo sur le site de Télé Matin

Voir les sculptures ghostnet sur le site de la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob, Paris

Aller sur la page dédiée aux expositions des sculptures ghostnet aux Etats-Unis, à Genève, etc.

France 2, télématin

 

Repost 0
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 15:17

Bourgogne Tribal News

Lisez en ligne notre article paru dans le Bourgogne Tribal News

BOURGOGNE TRIBAL SHOW

BESANCEUIL (SAÔNE-ET-LOIRE), FRANCE

du 25 mai au 28 mai 2017

+ dinfo sur le site du salon

Repost 0
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 10:04

cinéma aborigène

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • : Stéphane Jacob, diplômé de l'Ecole du Louvre, spécialiste de l'art australien contemporain, Expert C.N.E.S. en art aborigène, a créé en 1996 la galerie Arts d'Australie · Stephane Jacob en France à Paris dans le XVIIe arrondissement.Expert en art aborigène.Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.)Membre du Comité Professionnel des Galeries d'ArtSignataire de la Charte d’éthique australienne Indigenous Art Code / www.artsdaustralie.com
  • Contact

Recherche

Liens