Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 09:25

Ne ratez pas le documentaire qu'a réalisé Arte sur les premiers Aborigènes qui sont arrivés en Australie. Réalisé en deux volets, ce documentaire exceptionnel mêle images d'archives et vidéos tournées aujourd'hui dans les plus grands sites archéologiques australiens. Les images sont à couper le souffle et les intervenants, que ce soit les sages Aborigènes ou les archéologues de grands renoms plongent le spectateur dans un monde fascinant.

Cette fresque captivante dévoile l'histoire méconnue de cette civilisation, la plus ancienne au monde.

Pour voir le premier volet de ce documentaire sur le site d'Arte, cliquez ici.

Pour le deuxième volet, cliquez .

Rediffusions sur Arte (1er volet) :
dim 02.02 à 15h05
jeu 13.02 à 16h25
sam 15.02 à 10h40
lun 17.02 à 16h25

Rediffusions sur Arte (2ème volet) :

dim 02.02 à 16h00
ven 14.02 à 16h25
sam 15.02 à 11h30
mar 18.02 à 16h25

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Visionner le documentaire "Australie : l'aventure des premiers hommes" sur le site d'Arte qui a pour sujet la culture aborigène dès origines jusqu'à nos jours
Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 14:09
Prolongation de l'exposition "Arts d'Australie" à la Barclays, Paris

PROLONGATION de l'exposition "Arts d'Australie" à la Barclays
32 av. George V - 75008 Paris
jusqu'au 17 février 2014
du lundi au vendredi de 9h à 12h45 et de 14h00 à 17h00
tél. : 01 53 67 82 20
Accès libre

L'exposition offre un panorama de l'art australien contemporain aussi bien aborigène qu'occidental. Vous pourrez ainsi voir des oeuvres de Kathleen Petyarre, Abie Loy Kemarre, Wentja Napaltjarri, Alick Tipoti, mais aussi des oeuvres d'Ann Thomson, Kim Westcott ou Wilma Tabacco.

Voir les photos de l'exposition

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 15:35
Prolongation de Théâtre du Monde, une exposition des collections de David Walsh, MONA (Museum of Old and New Art), et du TMAG à la Maison Rouge, Paris

L'exposition "théâtre du monde" est prolongée jusqu'au dimanche 19 janvier 2014.

Théâtre du monde, une exposition des collections de David Walsh, MONA (Museum of Old and New Art), et du TMAG (Tasmanian Museum and Art Gallery).

Puisant dans la collection personnelle de David Walsh, en même temps que dans la collection du Tasmanian Museum and Art Gallery (TMAG), Jean-Hubert Martin met en regard des objets a priori « hétérogènes », en remettant en question les conventions muséologiques usuelles. Théâtre du Monde établit des relations de forme ou de sens en harmonie ou en contrepoint entre ces œuvres provenant d’horizons différents. Sont ainsi mises au jour des correspondances inattendues, dévoilées à travers une série de thématiques telles que le regard, le corps, le double, la guerre, etc. Une salle entière est consacrée à une exceptionnelle collection de tapas océaniens.

Pour plus d'info, aller sur le site de la Maison Rouge en cliquant ici.

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 09:42

Nous voulions profiter de ce début d'année pour remercier les médias français et européens pour leur soutien en 2013.

Bonne année 2014 à tous !

Retrouvez les articles de presse qui ont concerné la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob et l'art aborigène en 2013 en cliquant ici

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Presse dédiée à l'art aborigène en 2013

Presse dédiée à l'art aborigène en 2013

Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 10:49

Lancement du nouveau site de la CNES (Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d'Art et de Collection.

La CNES, garante du marché de l'art
Par le sérieux de ses procédures d'admission, la complémentarité de ses spécialistes, son implantation géographique dans toutes les régions et dans tous les secteurs du marché, garantit à ses clients des prestations fiables et pérennes.

Les Experts de la CNES s’engagent à remplir leur charge avec sincérité, impartialité, compétence et intégrité. Ils sont tenus au secret professionnel et sont responsables de leurs expertises pour une durée légale de trente ans concernant les opérations à l’amiable et de cinq ans en vente publique. La CNES, afin d’offrir une totale garantie, impose à chacun de ses membres une assurance professionnelle obligatoire couvrant tant les risques d’erreur que les accidents ou perte d’objets pouvant survenir en cours de mission.

Compétence et probité

L’expert est tenu naturellement à la plus stricte confidentialité. Sa responsabilité est engagée pour une longue durée (de par la loi de février 2004 : 5 ans dans le cadre des ventes publiques et 20 ans à partir de la déclaration du litige dans le cadre des ventes de gré à gré). En cas de litige, son assurance professionnelle, contractée obligatoirement, se substituerait à lui pour un éventuel dédommagement.

Le certificat d’expertise

L’expert peut donner un avis oral à son client, mais son rôle principal est de délivrer un certificat écrit par lequel il engage sa responsabilité. Ce certificat est unique et soumis à des règles strictes, il décrit aussi précisément que possible les caractéristiques de l’objet (époque, auteur, usage et état…). Le certificat constitue une véritable carte d’identité de l’objet et doit le suivre en toutes circonstances. Ce certificat trouvera toute son utilité en cas de partages, ventes, sinistres, vols, litiges de toute nature.

Visiter le site de la CNES

Voir le profil d'Arts d'Australie • Stéphane Jacob sur le site de la CNES

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Nouveau site de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d'Art et de Collection (CNES)
Repost 0
Published by Art Aborigène Australie - dans expert art aborigène cnes
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 11:46
Visitez l'exposition "Arts d'Australie" à la Barclays banque d'affaire, avenue George V - 75008 Paris jusqu'au 31 janvier 2014

Exposition "Art d'Australie" à la Barclays
32 av. George V - 75008 Paris
jusqu'au 31 janvier 2014
du lundi au vendredi de 9h à 12h45 et de 14h00 à 17h00
tél. : 01 53 67 82 20
Accès libre

L'exposition offre un panorama de l'art australien contemporain aussi bien aborigène qu'occidental. Vous pourrez ainsi voir des oeuvres de Kathleen Petyarre, Abie Loy Kemarre, Wentja Napaltjarri, Alick Tipoti, mais aussi des oeuvres d'Ann Thomson, Kim Westcott ou Wilma Tabacco.

Voir les photos de l'exposition

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 09:28
Une oeuvre monumentale de l'artiste australien Dennis Nona est exposée à la Royal Academy of Arts de Londres

Nous sommes fiers d'annoncer la présence d'une oeuvre monumentale de Dennis Nona dans l'exposition "Australia" qui se tient à Londres à la Royal Academy of Arts.

"Australia" est la plus grande exposition jamais dédiée à l'art australien en Grande-Bretagne. Y sont réunies plus de 200 œuvres phares des plus grands artistes australiens aussi bien aborigènes (Rover Thomas, Clifford Possum Tjapaltjarri, Emily Kame Kngwarreye, Dorothy Napangardi, etc.) qu'occidentaux (Sidney Nolan, Rosalie Gascoigne, Arthur Boyd, GW Bot, William Robinson, etc.).

C'est "Mutuk" de Dennis Nona qui a été choisie pour cette exposition. Nous avions présenté cette estampe aux dimensions monumentales (513 x 216 cm) à l'ambassade d'Australie à Paris en 2011 puis au musée d'art et d'histoire de Rochefort dans le cadre de l'exposition monographique dédiée à Dennis Nona (voir les photos de l'exposition ici).

Pour plus d’informations et photographies sur cette oeuvre, cliquez ici.

Pour voir toutes les oeuvres de Dennis Nona, cliquez ici.

Pour accéder au site dédié à l'exposition de la Royal Academy of Arts, cliquez ici.

Dennis Nona est reconnu dans le monde comme le plus grand artiste vivant originaire du Détroit de Torres dans le Queensland.

Né sur l'île de Badu en 1973, il apprit dans son enfance l'art traditionnel de la sculpture sur bois. Il s'est peu à peu perfectionné dans cette technique, à l’origine de ses linogravures, de ses eaux-fortes et de ses sculptures superbes et complexes, créées depuis le début de sa carrière artistique en 1989.

On peut admirer ses oeuvres dans les principales collections australiennes ainsi que dans plusieurs importantes institutions étrangères : le musée des Confluences de Lyon, le British Museum et le Victoria and Albert Museum de Londres, la King Abdullah University of Science & Technology en Arabie-Saoudite, le National Museums Scotland à Edimbourg, le Museum of American Indian Arts aux Etats-Unis, le Machida Graphic Arts Museum, Tokyo, le musée d'art et d'histoire de Rochefort, le musée d'art aborigène "La grange" en Suisse, etc.

Dennis Nona est l'un des pionniers de la linogravure dans les îles du Détroit de Torres. Il sait donner une forme visuelle frappante aux vieux mythes de son île et du Détroit de Torres dans son ensemble, légendes jusque-là transmises par les récits oraux et par les danses. Son mode de narration est plus graphique. Au lieu de se fonder sur une seule image comme l'art traditionnel des insulaires du Détroit de Torres, il en combine plusieurs, selon la pratique des Aborigènes du continent australien. Il peut ainsi relater une histoire entière dans une seule oeuvre, en réunissant tous les personnages et tous les événements.

Dennis Nona est représenté en France par la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob.

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Repost 0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 09:57

Nous avons appris la triste nouvelle de la mort de N. NAPURRULA le 9 novembre 2013 (* NB : En signe de respect, il est de coutume dans la tradition aborigène de ne pas citer le prénom des personnes défuntes pendant une période définie).

Peintre aborigène majeure, elle avait été l’une des artistes choisies pour décorer les plafonds du musée du quai Branly. On peut voir son œuvre au 1er étage du bâtiment donnant sur la rue de l’Université.

NAPURRULA est également représentée dans les collections du Musée des Confluences à Lyon.

Membre de la communauté artistique de Kintore, N. NAPURRULA était née aux environs de 1938 et appartenait donc à la première génération des peintres aborigènes qui à partir des années 1970 firent connaître l'art du désert. Elle témoignait aussi du fait que cette activité, d'abord réservée à des hommes, avait rapidement été partagée par des femmes sur le modèle de ce qui se pratiquait à Utopia – où les ateliers de batik à l'origine de la peinture dans cette communauté étaient au contraire sous la responsabilité de femmes qui reproduisirent peu à peu sur toile les motifs qu'elles dessinaient à l'origine pour l'impression sur tissu.

Originaire du Désert de Gibson, N. NAPURRULA se fixa à Papunya avec d'autres membres de l'ethnie pintupi chassée de ses territoires ancestraux par la politique gouvernementale de déplacement des populations aborigènes dans des réserves situées dans le désert central. Son époux Yala Yala Gibbs TJUNGURRAYI était d'ailleurs un des pères fondateurs de l'école de Papunya au sein de laquelle il imposa les motifs hérités de la légende des Hommes Tingari – ces Grands Ancêtres qui, au Temps du Rêve, parcouraient le continent australien en compagnie de leurs femmes et de jeunes apprentis qu'ils initiaient. A chacune de leurs haltes, ils fondaient un site devenu sacré et instauraient des cérémonies que les Aborigènes célèbrent encore aujourd'hui en leur mémoire.

Au cours de celles-ci, on danse, chante et dessine traditionnellement sur le sol des peintures évoquant le périple de ces Ancêtres Tingari, par exemple sous la forme de labyrinthes abstraits ponctués de représentations de sites rituels. C'est de ces motifs que s'inspirait Yala Yala Gibbs TJUNGURRAYI. A partir de la fin des années 1980, il commença à enseigner à son épouse le sens de ces motifs et elle l'aida dans la réalisation de ses œuvres avec ses deux autres épouses. C'est à l'issue de cette période d'"initiation" artistique et mystique que N. NAPURRULA se mit à peindre des œuvres personnelles : en 1995, au sein de la communauté de Kintore qui commençait alors de connaître son plein développement.

A la mort de son mari, en 1998, sa production augmenta de manière spectaculaire et son style gagna en force pour atteindre son état actuel où d'audacieuses intrications de lignes se détachent sur de denses aplats monochromes pour dessiner des motifs rappelant les premières œuvres de TJUNGURRAYI. Ceux-ci sont cependant propres à des rites féminins. Ils évoquent en particulier des figures de femmes enceintes symbolisant et célébrant des rites de fécondité.

Comme tous les centres d'art, Papunya Tula Artists (PTA) avec qui N. NAPURRULA peignait est très impliqué dans la lutte contre les maladies dont sont atteints les Aborigènes, notamment les problèmes de reins dont était atteinte N. NAPURRULA. C'est pour cela que PTA participe financièrement à la bonne marche du "Purple Truck", un camion contenant un appareil d'hémodialyse qui sillonne le désert central pour soigner les aborigènes malades des reins, évitant ainsi aux dyalisés d'avoir à quitter leur territoire, ce qui leur permet de pouvoir continuer d'enseigner l'histoire de leur peuple et leur culture aux plus jeunes. C'est d'ailleurs une oeuvre de N. NAPURRULA qui est peinte sur ce camion.

Pour faire une donation ou avoir plus d'informations sur le Purple Truck, visitez le site du Western Desert Dialysis Appeal : www.westerndesertdialysis.com/about

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

N. NAPURRULA, "Sans titre", Acrylique sur toile, 153 x 122 cm, 2007

N. NAPURRULA, "Sans titre", Acrylique sur toile, 153 x 122 cm, 2007

Repost 0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 01:09

Les éditions Arts d’Australie • Stéphane Jacob, Paris ont publié au mois d'octobre 2013 une brochure dans leur collection "Focus sur l’art aborigène d’Australie", intitulée "Mimih, Yawkyawk / Sculptures aborigènes contemporaines de la communauté de Maningrida, Terre d’Arnhem, Australie".

Télécharger librement cette brochure (Pdf) en cliquant ici.

Cliquez ici pour voir les sculptures Mimih de la Arts d’Australie • Stéphane Jacob

Capture-d-ecran-2013-11-06-a-16.20.41.png

ISBN : 978-2-9544576-2-8

 

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie - dans Art
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 01:08

 Les éditions Arts d’Australie • Stéphane Jacob, Paris ont publié au mois d'octobre 2013 une brochure dans leur collection "Focus sur l’art aborigène d’Australie", intitulée "Bagu : Sculptures aborigènes contemporaines de la communauté de Girringun, état du Queensland, Australie".

Télécharger librement cette brochure (Pdf) en cliquant ici.

Cliquez ici pour voir les sculptures Bagu de la Arts d’Australie • Stéphane Jacob

bagu-sculpture-aborigene-australie.png

ISBN : 978-2-9544576-3-5

 

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie - dans Art
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • : Stéphane Jacob, diplômé de l'Ecole du Louvre, spécialiste de l'art australien contemporain, Expert C.N.E.S. en art aborigène, a créé en 1996 la galerie Arts d'Australie · Stephane Jacob en France à Paris dans le XVIIe arrondissement.Expert en art aborigène.Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.)Membre du Comité Professionnel des Galeries d'ArtSignataire de la Charte d’éthique australienne Indigenous Art Code / www.artsdaustralie.com
  • Contact

Recherche

Liens