Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 08:33

Aurukun est une communauté aborigène qui se trouve à la pointe nord de l’état du Queensland, dans une région tropicale. Ses habitants s’appellent les Wik et sont devenus célèbres grâce au style unique de leurs sculptures.
Les œuvres qui ont été collectées au début du xxème siècle avaient un caractère rituel et n’étaient pas destinées à la vente : on les laissait se désagréger en plein air après des cérémonies. Encore jusqu’au début des années quatre-vingt, les aînés disaient aux femmes et aux enfants que les sculptures n’étaient pas faites de la main de l’homme mais étaient de vrais êtres totémiques.

C’est à la même période que des œuvres furent proposées sur le marché de l’art mais elles n’étaient pas peintes afin de les défaire de leurs pouvoirs sacrés qui étaient réputés très dangereux pour les non-initiés. Peu à peu les Wik acceptèrent de livrer des œuvres peintes, tout d’abord en en faisant donation au South Australian Museum qui les montra dans des expositions en Australie, mais aussi aux Etats-Unis et au Japon. Le vif intérêt que les œuvres d’Aurukun suscita chez le public et la critique encouragea les Wik à produire des œuvres pour le marché afin de faire reconnaître leur culture et subvenir à leurs besoins.

Les oeuvres comteporaines diffèrent des sculptures du début du XXème siècle qui étaient nettement plus brutes. L’apport de nouvelles techniques tels que le système des mortaises ont permis aux artistes de donner un caractère plus élaboré et plus abouti à leurs sculptures qui sont toujours réalisées dans un souci cultuel.

 

Les sculptures sont utilisées par les artistes d'Aurukun pour transmettre la culture de leur peuple aux nouvelles générations. On sera sensible au caractère très expressif de ces œuvres dont les corps sont peints de motifs.

 

aurkun-sculpure-aborigene-koomeeta.jpg

Craig KOOMEETA, "Barramundi", Bois et pigments naturels, 72 x 17 x 50 cm, 2010

 

Voir les oeuvres des artistes aborigènes d'Aurukun sur notre site.

 

 

Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène, Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des collections du musée des Confluences de Lyon et du livre "La peinture aborigène". Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes contemporains d’Australie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Aborigène Australie - dans Artistes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • Le blog de la galerie Arts d'Australie • Stéphane Jacob, Paris
  • : Stéphane Jacob, diplômé de l'Ecole du Louvre, spécialiste de l'art australien contemporain, Expert C.N.E.S. en art aborigène, a créé en 1996 la galerie Arts d'Australie · Stephane Jacob en France à Paris dans le XVIIe arrondissement.Expert en art aborigène.Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collection (C.N.E.S.)Membre du Comité Professionnel des Galeries d'ArtSignataire de la Charte d’éthique australienne Indigenous Art Code / www.artsdaustralie.com
  • Contact

Recherche

Liens